02 47 25 84 72 Être rappelé
Vous êtes-ici :
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Salaire d’un manager de transition
Le salaire d'un manager de transition en portage salarial

Quel est le salaire d’un manager de transition ? TJM et simulation

Métier exigeant destiné aux profils expérimentés, le management de transition propose une fourchette de rémunération très attractive.

Vous envisagez d’exercer en tant que manager de transition et vous vous questionnez sur votre future rémunération ? Quorélations fait le point sur le salaire d’un manager de transition et sur les critères à prendre en compte dans le choix de son TJM.

Le métier de manager de transition : rôle, missions et statut

Un manager de transition est un cadre-dirigeant hautement qualifié et spécialisé, qui intervient ponctuellement au sein d’une entreprise pour l’aider à répondre à une problématique spécifique.

Avec, à son actif, 10 à 20 ans d’expérience professionnelle à des postes managériaux et stratégiques de premier rang, le manager de transition est pourvu d’une expertise et d’un leadership éprouvés.

Quelles sont les missions du manager de transition ?

En plein essor en France depuis le début des années 2000, le management de transition était, traditionnellement, dédié à la gestion de crise. Au fil des ans, les cas d’intervention se sont élargis et le manager de transition est aujourd’hui sollicité dans de nombreux contextes.

Voici les principales missions d’un manager de transition :

  • La gestion de crise (crise financière, retournement, redressement, crise informatique, pic d’activité soudain…) ;
  • Le management relais (pour remplacer, temporairement, un directeur ou un manager ayant quitté son poste) ;
  • La conduite de projets de transformation (mise en place d’un PSE, fusion-acquisition, restructuration, transformation digitale…).

De par son regard neuf, son positionnement extérieur, son savoir-faire, son savoir-être et son vaste benchmark, le manager de transition est apte à prendre des décisions fortes et à déployer des actions impactantes pour assurer le succès de la mission.

Le manager de transition est pourvu d’une expertise sectorielle sur un domaine d’activité ciblé (retail, agro-alimentaire, industrie…) ou sur une spécialité métier précise (Directeur général, DRH, DAF, DSI…). L’exercice de cette activité exige par ailleurs une excellente gestion du stress, de l’audace, une aisance relationnelle, une capacité d’écoute et une capacité d’adaptation sans faille.

Quel est le statut d’un manager de transition ?

Le manager de transition peut exercer sous différents statuts juridiques :

  • Le salariat : le manager de transition salarié exerce le plus souvent en CDD (contrat à durée déterminée), soit directement auprès d’une entreprise cliente, ou bien auprès d’une EMT (entreprise de management de transition). Si le salariat a l’avantage d’offrir une excellente protection sociale, ce statut pâtit toutefois d’un manque de souplesse et n’offre aucune latitude dans le choix de ses missions et de son salaire.

  • Le contrat d’intérim : ici, le professionnel est salarié temporaire d’un cabinet de management de transition, qui le met en lien avec des clients et lui verse un salaire mensuel. Très peu utilisé aujourd’hui sur ce métier, le contrat intérimaire ne permet pas au manager de transition de choisir librement ses missions et ses tarifs.

  • Le statut de travailleur indépendant : pour exercer en tant que travailleur non salarié, le manager de transition a le choix entre plusieurs formes juridiques (micro-entrepreneuriat, EURL, SARL, SASU, SAS…). Ces statuts ont pour atout majeur d’offrir une totale autonomie dans son activité. Néanmoins, ils s’accompagnent de nombreuses démarches de création, de gestion et de prospection qui incombent au freelance. D’autre part, ce dernier ne bénéficie pas, avec ces statuts, d’une protection sociale élevée. Enfin, il faut savoir que certains statuts de freelance imposent des plafonds en termes de chiffre d’affaires. En auto-entrepreneuriat par exemple, le CA est limité à 77 700€ HT par an pour les prestations de services.

  • Le portage salarial : il s’agit d’un des statuts juridiques les plus prisés par les managers de transition. En effet, il permet de bénéficier à la fois des atouts du salariat (congés payés, cotisations retraite, couverture santé, RC pro, droits au chômage…) et du statut de freelance (autonomie, liberté de choix dans ses clients, missions et tarifs…). Dans le cadre du portage salarial, le manager de transition signe un contrat de travail en CDD ou en CDI avec la société de portage salarial, avant d’effectuer la mission auprès de l’entreprise cliente. Le client règle la prestation à la société de portage salarial et celle-ci verse un salaire mensuel au manager de transition, après avoir déduit les frais de gestion et les cotisations obligatoires. En portage salarial, un salaire est imposé par la convention collective de la branche de 2017 . Il s’élève à :

- 70 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté junior (soit environ 2 288 € brut en 2017) ;

- 75 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté senior (soit environ 2 452 € brut en 2017) ;

- 85 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté en forfait jour (soit environ 2 779 € brut en 2017).

Le choix du statut juridique dépend ainsi des préférences de chacun, des perspectives de croissance de l’activité, mais aussi des prétentions salariales.

Manager de transition : salaire et calcul du TJM

Selon Glassdor, le salaire annuel d’un manager de transition varie, en moyenne, de 69 000 € et 115 000 € par an.

En portage salarial, le TJM (tarif journalier moyen) d’un manager de transition en France se situe entre 600 € et 1 800 € / jour. Cette rémunération dépend toutefois de multiples critères.

Calculer son TJM en tant que manager de transition : les critères à prendre en compte

Pour fixer votre TJM en tant que manager de transition, plusieurs critères doivent être pris en compte, tels que :

  • Le statut juridique : le salaire du manager de transition dépend tout d’abord du statut choisi pour l’exercice de son activité. En effet, un manager de transition en salariat traditionnel devra s’aligner sur la grille tarifaire imposée par son employeur, tandis qu’un freelance aura plus de marge de manœuvre dans la définition de son TJM. En outre, selon la forme juridique, le manager de transition devra prendre en compte des charges différentes dans le calcul de son TJM pour assurer la rentabilité de son activité.

  • Les coûts et les charges : en freelance, le manager de transition devra supporter des frais liés à la création et à la gestion de son entreprise ainsi que des charges sociales. En portage salarial, il lui faudra prendre en compte des cotisations patronales et salariales ainsi que des frais de gestion dans le calcul de son prix jour. Les charges peuvent également inclure des frais divers liés au fonctionnement de l’activité (location de bureaux, formations, outils marketing, expert-comptable, matériel informatique, frais de déplacement…).

  • Le profil du manager de transition : naturellement, l’ancienneté du manager de transition, son parcours professionnel et son niveau de qualification sont d’autres facteurs qui impacteront directement son TJM. Certains secteurs d’activité, spécialités et compétences rares et très demandés peuvent par ailleurs justifier des tarifs plus élevés. Par exemple, un Directeur général et un DSI de transition se positionneront généralement sur des TJM plus hauts qu’un Directeur Marketing ou qu’un Directeur Commercial.

  • Les particularités de la mission : les tarifs d’un manager de transition seront également impactés à la hausse ou à la baisse selon le degré d’urgence de la mission et sa complexité, mais aussi en fonction des enjeux stratégiques, des risques, des ressources disponibles, du niveau de responsabilité exigé, etc.

  • La durée de la mission : en moyenne, les missions de management de transition durent entre 6 et 18 mois. Le salaire annuel d’un manager de transition va donc varier en fonction de la durée de chaque mission ainsi que du nombre de jours et d’heures travaillés par semaine (temps plein ou temps partiel).

  • Le nombre de missions par an : le salaire du manager de transition va également osciller en fonction du volume de missions effectuées dans l’année ainsi que de la durée des périodes d’inter-missions.

  • Le lieu d’intervention : le manager de transition doit aussi prendre en compte, dans le calcul de son tarif journalier, la localisation de l’entreprise où il doit intervenir. En effet, les prix ne seront pas les mêmes selon que la mission s’effectue à Paris, en province, en Europe ou ailleurs dans le monde.

Manager de transition, pourquoi faire le choix du portage salarial avec Quorélations ?

Comme expliqué plus haut, le portage salarial offre une alternative idéale aux managers de transition désireux d’exercer leur activité en totale autonomie tout en bénéficiant d’un cadre sécurisé et des avantages propres au salariat.

En tant que manager de transition en portage salarial, vous n’avez aucune gestion administrative à réaliser. Toutes les formalités (factures, gestion des impayés, paiement des charges…) sont en effet réalisées par la société de portage salarial, en contrepartie de frais de gestion. Cela vous permet de vous consacrer à 100 % sur vos missions et sur la croissance de votre activité et de votre CA.

Par ailleurs, contrairement à d’autres statuts de freelance, le portage salarial n’impose aucun plafond de revenus. Cela est particulièrement avantageux pour l’activité de manager de transition qui promet une rémunération élevée. Vous pouvez également, en tant que porté, réévaluer vos tarifs librement à chaque nouvelle mission et faire évoluer votre TJM au fil des ans.

En portage salarial, il vous est aussi possible de bénéficier de plusieurs dispositifs qui contribueront à optimiser votre rémunération nette : frais de déplacement, réserve financière , accès à la formation

Chez Quorélations, nous vous proposons un accompagnement individualisé, auprès d’experts du conseil aux entreprises, pour vous aider à définir des tarifs cohérents par rapport aux tendances du marché, à votre profil et à votre expertise. Nos équipes connaissent parfaitement les spécificités du management de transition et sauront vous aider à défendre vos prix auprès des entreprises clientes et à préserver un TJM juste.

Grâce à nos liens étroits avec la société de conseil Hibyrd, celle-ci sera également en mesure de vous proposer des offres de missions variées en management de transition, dans le secteur public et dans le secteur privé.

Simulez votre salaire de manager de transition en portage salarial avec Quorélations

Vous souhaitez estimer votre futur salaire en tant que manager de transition en portage salarial ? Quorélations met à votre disposition un simulateur en ligne, vous permettant de calculer votre rémunération nette en quelques secondes, sur la base de votre TJM et après déduction des frais de gestion et des différentes charges.

Les autres articles en relation

Sécuriser la précarité du freelance
Publié le 20 oct. 2023

Précarité du freelance : comment sécuriser son statut ?

Reclus à un bureau vétuste, dans une pièce obscure, à démarcher vainement des clients tout en essayant de jongler...

Lire la suite
Optimiser son revenu en portage salarial

Calculer et optimiser son revenu en portage salarial

Le statut hybride du portage salarial permet à un indépendant de disposer d’une grande liberté dans sa carrière tout en bénéficiant de la...

Lire la suite
Simuler son revenu avec Quorélations

Simuler son revenu en portage salarial

Vous avez envie de tenter l’aventure du portage salarial et souhaitez calculer votre futur salaire ? Utilisez notre outil de simulation de revenu en portage...

Lire la suite
Portage salarial et chômage

Le droit au chômage en portage salarial

En optant pour le portage salarial, un consultant bénéficie de la protection sociale propre au salariat tout en conservant une liberté dans ses choix...

Lire la suite
Les congés payés en portage salarial

Les congés payés du salarié porté

L’indépendant en portage salarial accède à de nombreux avantages (comme le

Lire la suite

Les derniers articles publiés

Freelance, pensez au portage salarial pour votre prêt immobilier
Publié le 13 mai 2024

Optimisez vos chances de prêt immobilier si vous êtes freelance

Dans l’imaginaire collectif, l’acquéreur immobilier est un salarié en CDI, statut qui a longtemps été...

Lire la suite
Avoir son propre site web quand on est freelance
Publié le 2 mai 2024

Est-ce utile d'avoir son site web quand on est freelance ?

Être freelance signifie mener à bien ses missions auprès des clients, mais aussi communiquer sur son offre...

Lire la suite
Le portage salarial et les starts up
Publié le 26 avr. 2024

Le portage salarial et les starts up

Par définition, la start up est vouée à croître rapidement en portant un projet innovant. Une fois sa levée de fond réussie, elle...

Lire la suite
Le portage salarial pour les jeunes diplômés
Publié le 23 avr. 2024

Jeunes diplômés : avez-vous pensé au portage salarial ?

Fraîchement diplômé, vous faites vos premiers pas sur le marché du travail ? Vous avez l’esprit entrepreneur...

Lire la suite
Le statut juridique d'un manager de transition
Publié le 12 avr. 2024

Quel statut juridique pour exercer en tant que manager de transition ?

Allié de choix en période de transformation, de gestion de crise ou d’urgence managériale, le...

Lire la suite

La version responsive
est en cours de développement.