02 47 25 84 72 Être rappelé
Vous êtes-ici :
  1. Accueil
  2. Guide
  3. Portage salarial et congés payés
Les congés payés en portage salarial

Les congés payés du salarié porté

L’indépendant en portage salarial accède à de nombreux avantages (comme le droit au chômage, la retraite, le droit à la formation…), dont le droit au repos. Ce droit, défini par la convention collective de branche, lui permet notamment de disposer de congés payés. Lié à sa société de portage par un contrat de travail, le salarié porté cumule des jours de congés payés durant la réalisation de ses missions. Comme tout salarié, il peut ensuite bénéficier de 5 semaines de congés payés par an. Vous souhaitez en apprendre davantage sur les congés payés en portage salarial avant de lancer votre activité d’indépendant ? Suivez notre guide pour tout connaître sur ce sujet.

Que dit la convention collective du portage salarial au sujet des congés payés ?

Suite à la première introduction d’une définition du portage salarial dans le Code du Travail en 2008, la branche professionnelle du portage salarial a vu le jour en 2016. Elle a permis la création d’une Convention Collective Nationale (CCN) du portage salarial l’année suivante, précisant les contours et les conditions de ce statut. Le droit aux congés payés apparaît dans le chapitre 6 de la CCN. Ce chapitre est consacré à la durée et à l’aménagement du temps de travail et aux jours de repos.

L’acquisition des congés payés en portage salarial

Le salarié porté cumule 2,5 jours ouvrables de congés payés par mois de travail effectif (ou 2,08 jours ouvrés), ce qui équivaut à 5 semaines pour une année complète de travail.

Tant que les congés ne sont pas pris, ils sont provisionnés chaque mois sur le bulletin du porté. Les jours de congés acquis chaque mois sont cumulés sur un compteur présent sur les bulletins de paie. Le salarié porté peut ainsi suivre ses jours acquis, ses jours pris et le solde de ses congés payés.

L’indemnité de congés payés en portage

Lorsque le contrat de travail est rompu avant que le salarié ait pu bénéficier de la totalité du congé auquel il avait droit, il reçoit, pour la fraction de congé dont il n'a pas bénéficié, une indemnité compensatrice de congé payé (sauf si le contrat à durée déterminée se poursuit par un contrat de travail à durée indéterminée).

Quand le salarié porté peut-il poser ses congés ?

Le salarié porté dispose d’une grande liberté dans l’organisation de son temps de travail. Il définit en effet les modalités de réalisations de ses prestations lors des négociations avec ses clients. C’est donc directement avec le client qu’il définit ses dates de congés et prévient simplement sa société de portage via le compte-rendu d’activité.

Le droit au repos du salarié porté

La question des congés payés en portage salarial est abordée dans un chapitre de la convention collective également consacrée au droit au repos :

« L’EPS s’assure régulièrement que la charge de travail du salarié porté est raisonnable et permet notamment le respect des durées maximales de travail et par voie de conséquence le respect du droit au repos. »

L’entretien annuel

Il est précisé qu’un entretien annuel est prévu entre le salarié porté et sa société de portage salarial. Les sujets de la charge de travail, de l’amplitude horaire et de l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle du salarié porté y sont abordés. En dehors de cet entretien annuel, le salarié porté peut demander un entretien à tout moment s’il ressent un surplus de charge de travail. La société de portage salarial doit alors accorder cet entretien au porté dans les 7 jours suivant sa demande.

Le compte-rendu mensuel d’activité ou CRA

Ce document fait état du temps de travail du salarié porté exprimé en nombre de jours et demi-journées, ou bien du nombre d’heures, selon la méthode de calcul choisie. Le compte-rendu d’activité a vocation à assurer le suivi de la charge de travail du salarié porté, dans le but d’éviter le surmenage, qui pourrait constituer un risque pour sa santé.

L’avenant n° 4 du 17 septembre 2018

Rendu obligatoire par l’arrêté du 16 octobre 2019, cet avenant à la convention collective nationale de branche vient notamment redéfinir la méthode de création du compte-rendu d’activité.

Le CRA doit impérativement mentionner les temps d’activité correspondant à des périodes de :

  • Prestation ;
  • Prospection ;
  • Maladie ;
  • Congé ;
  • Formation ;
  • Temps de délégation.

Cet avenant introduit aussi le droit à la déconnexion. Durant ses périodes de repos, le salarié a le droit de se déconnecter des outils de communication à distance. La société de portage s’engage quant à elle à rappeler au salarié porté qu’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est essentiel pour sa santé et sa sécurité.

Quels congés payés pour le travailleur non salarié ?

L’entrepreneuriat est une alternative au statut du portage salarial pour l’exercice de l’activité professionnelle de l’indépendant. L’entrepreneur en micro-entreprise, SASU ou entreprise individuelle est alors considéré comme travailleur non salarié (TNS). Dans la mesure où il n’est pas soumis au Code du Travail, le TNS ne dispose pas de droits aux congés payés.

Le salarié porté est-il accompagné dans la négociation des dates de congés ?

Le rôle premier de la société de portage est la prise en charge de la gestion administrative de votre activité. Elle joue aussi le rôle de conseillère. En choisissant Quorélations comme société de portage, vous avez l’assurance d’un suivi personnalisé. Votre interlocuteur Quorélations est présent pour vous accompagner dans les différentes étapes de la prospection, notamment la relecture de l’offre commerciale définissant les conditions de votre future mission.

Quorélations, en en parle ensemble

On en parle ensemble ?

Choisir sa société de portage salarial, c’est choisir un partenaire de confiance, cela ne se fait pas que par internet, alors échangeons ensemble sur votre projet.

Parlons de votre projet

Les derniers articles publiés

Praise Management, révolution dans le monde du leadership
Publié le 1 mars 2024

Explorons une approche différente du "Praise Management" : une révolution dans le monde du leadership ?

La Journée du Compliment : une opportunité pour embrasser un...

Lire la suite
Le recrutement d'un talent en portage salarial
Publié le 2 févr. 2024

Les 3 avantages à recruter un talent via le portage salarial

La difficulté à recruter des talents est une préoccupation grandissante des entreprises.

Lire la suite
Le statut juridique d'un chef de projet
Publié le 11 janv. 2024

Quel statut juridique pour exercer en tant que chef de projet ?

Vous souhaitez exercer en tant que chef de projet et vous vous interrogez sur le statut juridique à...

Lire la suite
Le budget prévisionnel d'un freelance
Publié le 20 déc. 2023

Comment établir un budget prévisionnel en tant que freelance ?

Pour un entrepreneur, fin d’année rime avec bilan, mais aussi avec budget prévisionnel. Quelles dépenses...

Lire la suite
Le salaire d'un manager de transition en portage salarial
Publié le 15 déc. 2023

Quel est le salaire d’un manager de transition ? TJM et simulation

Métier exigeant destiné aux profils expérimentés, le management de transition propose une fourchette...

Lire la suite

La version responsive
est en cours de développement.