02 47 25 84 72 Être rappelé
Vous êtes-ici :
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Votre TJM en salaire net
Simulateur pour TJM et salaire net

Votre TJM en salaire net : notre simulateur vous aide à le calculer

En portage salarial, le calcul d’un TJM juste et cohérent est un prérequis pour exercer son activité de manière rentable, pérenne et sécurisée. Comment calculer cet indicateur clé ? Quels sont les frais et charges à déduire ? Et comment convertir son TJM en salaire net ? Découvrez tous nos conseils et bonnes pratiques pour fixer un TJM à la hauteur de votre expertise et pour calculer votre salaire net grâce à notre simulateur en ligne.

Qu’est-ce que le TJM et comment le définir ?

« TJM » et le sigle de « Taux Journalier Moyen ». Il s’agit, comme son nom l’indique, du montant brut (avant déduction des taxes et frais divers) perçu au cours d’une journée de travail de 7 à 8 heures. Le TJM, est, dans toute activité indépendante, un jalon clé pour se positionner sur le marché et pour définir le tarif d’une prestation auprès d’un client.

Sur quels critères fixer son TJM en tant que porté ?

Le calcul de votre TJM en portage salarial nécessite de prendre en compte un certain nombre de critères, que voici :

  • Votre expertise : le TJM va naturellement varier d’un domaine d’expertise à l’autre. Des métiers en forte tension et hautement techniques (développeur web, ingénieur informatique…), affichent par exemple des TJM plus élevés que d’autres expertises moins rares. Au moment de définir son TJM en tant que porté, il convient donc de s’informer sur les tarifs pratiqués sur le marché, dans le métier ciblé.

  • Votre ancienneté : le TJM d’un freelance en portage salarial va aussi dépendre de son nombre d’années d’expérience et de son niveau d’expertise (junior, confirmé, senior, expert…). D’autres critères, tels que le niveau d’études, le type de projets réalisés et les références clients peuvent influer sur le calcul du tarif journalier moyen.
  • Votre zone géographique : selon les villes et les régions (et notamment entre Paris et la province), les fourchettes de prix appliquées peuvent sensiblement osciller. Il faudra donc évaluer attentivement les tarifs pratiqués sur le marché local, dans le lieu d’exercice de l'activité.

  • La rareté de vos compétences : pensez aussi à prendre en compte, lors du calcul de votre TJM, le niveau de rareté de votre expertise. Maîtrisez-vous par exemple un langage informatique, un logiciel ou une méthodologie complexes et très prisés ? Plus la compétence est rare et demandée, plus le TJM pourra être élevé.

  • La typologie de votre client : en tant que consultant porté, vous êtes également libre d’adapter le tarif de vos prestations à la typologie de l’entreprise cliente (TPE, PME, association, grand compte…) et à sa capacité financière.

→ Voici quelques exemples de TJM par métier (NB : ces tarifs sont donnés à titre indicatif et varient selon le lieu, le niveau de compétences, la spécialisation, le niveau d’expérience, le statut juridique, etc.).

Métier

TJM junior (0 à 2 ans d’expérience)

TJM intermédiaire (2 à 7 ans d’expérience)

TJM senior (7 ans et +)

Développeur web

295 €

423 €

564 €

Manager de transition

de 600 à 1 600 €

Consultant informatique

de 350 et 650 €

Consultant RH

500 €

600 €

800 €

Graphiste

255 €

317 €

407 €

Consultant marketing

282 €

379 €

605 €

AMOA

de 500 à 755 €

Chef de projet

329 €

476 €

671 €

Commercial

de 530 à 735 €

Ingénieur

de 400 à 800 €

Le calcul du TJM et du salaire net en tant que porté

Voici maintenant les grandes étapes à suivre pour définir votre TJM en tant que consultant porté :

  • Effectuez un benchmark des tarifs pratiqués sur des métiers et profils équivalents aux vôtres, dans votre ville ou région. N’hésitez pas à demander conseil à votre société de portage salarial pour connaître les gammes de prix moyens sur le marché ciblé ;
  • Fixez le salaire net qui vous semble cohérent par rapport aux prix du marché et à votre expertise ;
  • Définissez le nombre de jours effectifs travaillés dans le mois ;

→ Ici, veillez à inclure les périodes creuses et congés (intermissions, vacances, période estivale…) ainsi que les journées dédiées au développement de votre activité (démarchage, marketing, personal branding, formation…).

  • Additionnez les frais et les charges annexes au salaire net pour obtenir le salaire brut mensuel ;

  • Divisez le revenu brut mensuel par le nombre de jours travaillés par mois : vous obtiendrez votre TJM brut.

Attention, le TJM ne doit être ni trop élevé, ni trop bas : il doit être en harmonie avec la moyenne des prix du marché et avec la valeur de votre expertise. Gardez également à l’esprit que ces honoraires ont vocation à évoluer au fil des ans, selon votre montée en compétences, l’évolution de votre expertise et les tendances du marché.

Quel est le tarif minimum légal en portage salarial ?

Il faut savoir qu’en portage salarial, la convention collective de la branche de 2017 définit une grille de rémunération minimum pour les consultants portés.

Ainsi, le salaire mensuel d’un salarié porté doit être, a minima, de :

70 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté junior (soit environ 2 288 € bruts en 2017) ;

● 75 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté senior (soit environ 2 452 € bruts en 2017) ;

● 85 % du plafond de la sécurité sociale pour un salarié porté en forfait jour (soit environ 2 779 € bruts en 2017).

Pour faciliter encore plus l’accès au portage salarial, un nouvel avenant de la convention collective est en cours. Il viendra proposer une nouvelle classification pour un salarié porté 1er niveau, avec un salaire à hauteur de 63 % du plafond de la sécurité sociale.

TJM et salaire net : quels sont les frais et charges à déduire ?

En tant que freelance en portage salarial, vous devez vous acquitter d’un certain nombre de charges et frais divers. Grâce à notre simulateur en ligne, vous pouvez obtenir une simulation rapide et gratuite de votre salaire net après déduction des charges de votre chiffre d’affaires.

Voici les différents frais à déduire de votre TJM pour obtenir son salaire net en tant que consultant porté :

Les cotisations sociales

En portage salarial, les contributions sociales ouvrent le droit à une couverture sociale très avantageuse, avec des prestations assimilables à celles d’un salarié traditionnel :

Les consultants portés bénéficient également, via leur société de portage, d’une complémentaire santé, d’un contrat de prévoyance, d’une assurance responsabilité civile professionnelle, d'une assistance juridique, de congés payés

Pour en savoir plus sur les assurances en portage salarial, consultez notre article : « Travailleurs indépendants et freelances : quelles solutions d'assurance pour vous ? »

Les charges fiscales

Comme tout salaire, le chiffre d’affaires en portage salarial est soumis à l’impôt sur le revenu. Depuis 2019, l’IR fait l’objet d’un prélèvement à la source (il est directement prélevé, tous les mois, sur le salaire brut versé). Ce taux d’imposition varie selon le foyer fiscal du consultant porté.

Les frais de fonctionnement

Le portage salarial permet au consultant porté de déclarer ses frais de fonctionnement en notes de frais : ils sont alors exonérés d’impôts et de charges sociales.

Les frais de fonctionnement, ou frais professionnels, sont les dépenses nécessaires à l’exercice et au développement de l’activité professionnelle engagées par le salarié porté.

Voici quelques exemples de frais de fonctionnement en portage salarial :

  • Les frais de déplacement ;
  • Une ligne de téléphone professionnelle ;
  • Un abonnement à un espace de coworking ;
  • Des fournitures administratives et petits équipements ;
  • Des déjeuners professionnels avec des clients ;

En portage salarial, les frais de fonctionnement non imposables sont plafonnés à 15 % du CA mensuel.

Bon à savoir : il ne faut pas confondre frais de fonctionnement et frais de mission. Les frais de mission sont les dépenses nécessaires à l’exécution d’une mission spécifique : ils sont facturés au client, contrairement aux frais de fonctionnement.

Les frais de gestion de la société de portage salarial

Enfin, le salaire net s’obtient après déduction des frais de gestion de la société de portage salarial. Ces honoraires visent à couvrir les prestations proposées par l’EPS.

Ces frais de gestion s'expriment en pourcentage et sont fixés librement par chaque société de portage salarial. Ils varient, en moyenne, de 5 % à 10 %.

Chez Quorélations, nos frais de gestion couvrent, entre autres, les services suivants :

  • La création de vos bulletins de salaire ;
  • La déclaration et le versement des charges patronales aux organismes concernés ;
  • La création et la transmission des factures aux clients ;
  • L’accompagnement du consultant porté (élaboration de votre TJM et de vos tarifs ; aide à la négociation ; outils de prospection ; aide au démarchage ; relecture d’offres commerciales ; mise en valeur du CV ; appui opérationnel…) ;
  • La gestion des relances et des éventuels impayés auprès des clients

Nous prenons ainsi en charge l’ensemble des démarches administratives, comptables et fiscales et proposons un véritable accompagnement de proximité et individualisé à chacun de nos portés et ce, tout au long du développement de leur activité.

Cela offre à nos portés un vrai gain de temps et un gage de sérénité et de sécurité, comme nous l’explique Armelle, Directrice artistique en portage salarial chez Quorélations :

« J’ai un profil créatif et je suis un peu hermétique à tout ce qui a trait à la gestion administrative et comptable. J’ai donc choisi de m’alléger de ce stress, en faisant le choix du portage salarial avec Quorélations, que j’ai découverte sur recommandation d’un collègue. Le portage salarial me permet d’être indépendante, tout en m’offrant un cadre très sécurisant, avec une gestion clé en main. De plus, l’équipe de Quorélations a toujours été d’une grande aide et s’est toujours montrée très rassurante (notamment pendant la période d’incertitude liée au Covid). »

Bon à savoir : au moment de choisir votre société de portage salarial, méfiez-vous des sociétés affichant des frais trop alléchants. En effet, les plateformes qui proposent de tels coûts ne prennent généralement pas en charge vos démarches administratives et comptables (le consultant porté doit alors tout gérer lui-même : ses factures, relances, impayés…). Par ailleurs, certaines plateformes peuvent appliquer des frais supplémentaires ou proposer des solutions d’assurance santé et de prévoyance bas de gamme. Pour éviter les mauvaises surprises, veillez à vous renseigner attentivement sur l’offre proposée par l’entreprise et sur ce qui est inclus dans les frais de gestion.

Pour en savoir plus, consultez notre actualité sur les pièges à éviter en portage salarial.

Calculez votre salaire net grâce à notre simulateur en ligne

Pour vous aider à calculer votre salaire net en tant que salarié porté, Quorélations vous propose un simulateur en ligne. Ce calculateur vous permet d’obtenir, en quelques clics, votre futur salaire net de consultant porté, après déduction des charges et des frais de gestion.

Outre cet outil, nous proposons à chacun de nos portés un accompagnement sur mesure dans le benchmark de leurs tarifs et dans la définition de leur TJM . Nos équipes sont en effet issues du métier du conseil aux entreprises et sont, à ce titre, parfaitement familiarisées avec les tendances du marché local, les attentes des clients et les spécificités liées à votre domaine d’expertise. De cette façon, vous avez l’assurance de commencer votre activité de portage salarial avec des tarifs alignés à votre expertise et à la réalité du marché.

« J’ai toute confiance en l’équipe de Quorélations, qui m'a accompagnée dans la définition de tarifs justes, qui me conviennent parfaitement. En tant que nouveau porté, il ne faut pas hésiter à demander conseil à l’équipe pour définir ses prix et pour les défendre auprès des clients. Alice et Xavier, de par leur regard et expérience, savent parfaitement conseiller les portés et les rassurer.

De plus, le portage salarial offre la sécurité du salariat : je peux bénéficier d’allocations chômage en cas de besoin, j’ai accès à la formation professionnelle, je bénéficie d’une mutuelle d’entreprise… J’ai également la possibilité de déduire mes frais de fonctionnement (repas, transport, matériel…). J’ai tous les avantages du salariat, en restant indépendante. », ajoute Armelle, Directrice artistique en portage salarial chez Quorélations.

Les autres articles en relation

Le budget prévisionnel d'un freelance
Publié le 20 déc. 2023

Comment établir un budget prévisionnel en tant que freelance ?

Pour un entrepreneur, fin d’année rime avec bilan, mais aussi avec budget prévisionnel. Quelles dépenses...

Lire la suite
Facturation en Freelance, mode d'emploi
Publié le 20 juin 2023

Facturation en freelance : faut-il facturer à l'heure, à la journée ou au forfait ?

Vous démarrez votre activité en tant que freelance et vous vous interrogez sur...

Lire la suite
Portage salarial et chômage

Le droit au chômage en portage salarial

En optant pour le portage salarial, un consultant bénéficie de la protection sociale propre au salariat tout en conservant une liberté dans ses choix...

Lire la suite
Les congés payés en portage salarial

Les congés payés du salarié porté

L’indépendant en portage salarial accède à de nombreux avantages (comme le

Lire la suite
Rémunération en intermission en portage salarial

La rémunération du salarié porté en intermission

Le portage salarial apporte de nombreux avantages au travailleur indépendant...

Lire la suite

Les derniers articles publiés

Freelance, pensez au portage salarial pour votre prêt immobilier
Publié le 13 mai 2024

Optimisez vos chances de prêt immobilier si vous êtes freelance

Dans l’imaginaire collectif, l’acquéreur immobilier est un salarié en CDI, statut qui a longtemps été...

Lire la suite
Avoir son propre site web quand on est freelance
Publié le 2 mai 2024

Est-ce utile d'avoir son site web quand on est freelance ?

Être freelance signifie mener à bien ses missions auprès des clients, mais aussi communiquer sur son offre...

Lire la suite
Le portage salarial et les starts up
Publié le 26 avr. 2024

Le portage salarial et les starts up

Par définition, la start up est vouée à croître rapidement en portant un projet innovant. Une fois sa levée de fond réussie, elle...

Lire la suite
Le portage salarial pour les jeunes diplômés
Publié le 23 avr. 2024

Jeunes diplômés : avez-vous pensé au portage salarial ?

Fraîchement diplômé, vous faites vos premiers pas sur le marché du travail ? Vous avez l’esprit entrepreneur...

Lire la suite
Le statut juridique d'un manager de transition
Publié le 12 avr. 2024

Quel statut juridique pour exercer en tant que manager de transition ?

Allié de choix en période de transformation, de gestion de crise ou d’urgence managériale, le...

Lire la suite

La version responsive
est en cours de développement.