02 47 25 84 72 Être rappelé
Vous êtes-ici :
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Intérim ou portage salarial
Différences entre Intérim et portage salarial

Intérim ou portage salarial : les différences majeures

Les entreprises disposent de plusieurs alternatives à l’embauche pour faire appel à des talents cadres. Elles peuvent notamment recourir à l’intérim et au portage salarial. Ces deux statuts peuvent paraître proches, d’autant que depuis 2014, l’agence d’intérim peut embaucher l’intérimaire en CDI, à l’image de l’entreprise de portage salarial. Il existe pourtant des différences importantes entre portage salarial et intérim, principalement du point de vue du travailleur. Fonctionnement, types de missions, niveau d’autonomie et opportunités, nous faisons le point sur les caractéristiques des deux statuts.

Première distinction : le mode de recherche des missions

Dans les deux cas, le statut s’appuie sur une relation tripartite où l’on retrouve le travailleur indépendant, le client final et l’entreprise intermédiaire (entreprise de portage salarial ou entreprise de travail temporaire). Ce sont les rôles de ces acteurs qui diffèrent entre les statuts.

En portage salarial, le travailleur indépendant est obligatoirement lié à l’entreprise de portage salarial (EPS) par un contrat de travail en CDD ou en CDI. C’est lui qui effectue le démarchage auprès de prospects pour trouver ses missions. De son côté, l’EPS gère tous les aspects administratifs et fiscaux liés à l’activité de l’indépendant (facturation, déclarations, bulletin de salaire…).

Dans le cas de l’intérim, c’est l’entreprise de travail temporaire (ETT), communément appelée agence d’intérim, qui met l’intérimaire à disposition de l’entreprise cliente. Elle prend aussi en charge le traitement administratif. La relation entre l’intérimaire et l’ETT est régie par un contrat de mission ou un CDI.

Côté entreprises clientes, les besoins diffèrent

Le type et la durée de la mission constituent aussi une différence entre portage salarial et intérim. Généralement, le salarié porté vient soit répondre à un besoin sur un projet précis, soit remplacer un salarié. Il peut aussi intervenir en tant que manager de transition, une fonction qui requiert un haut niveau d’expertise. Il répond alors à des enjeux clés pour l’entreprise cliente en faisant office de manager relais, en gérant une crise ou en gérant la conduite de changement. En accord avec l'ordonnance de 2015 sur le portage salarial, le contrat commercial, conclu entre l'EPS et l'entreprise cliente du porté ne peut dépasser 36 mois.

Selon la loi, le recours à l’intérim peut être fait dans trois cas. Il peut s’agir d’un remplacement (avec un contrat de 9 à 24 mois maximum selon le cas), d’un accroissement temporaire d”activité (jusqu’à 6 à 24 mois) ou d’un besoin d’emploi temporaire (8 à 18 mois maximum).

La flexibilité, atout du portage salarial face à l’intérim

Le statut de salarié porté offre un espace de liberté plus important que celui d’intérimaire. En portage salarial, l’indépendant choisit ses missions et les entreprises auprès desquelles il les réalise. Il fixe ses tarifs et les négocie directement avec le client final. Il détermine aussi les horaires de travail qui lui conviennent le mieux. S’il peut travailler dans les locaux de l’entreprise cliente, il peut aussi opter pour le télétravail. Sa zone de prospection pour trouver ses missions est donc peu limitée.

L’intérimaire est moins autonome. Les modalités de la mission et sa rémunération sont décidées par le client final et l’entreprise de travail temporaire. Les intérimaires sont éligibles au télétravail au même titre que les salariés classiques, encore faut-il que l’entreprise accepte de le mettre en place.

Une autre différence entre portage salarial et intérim issue de cette flexibilité est l’opportunité pour le salarié porté de mener plusieurs missions en parallèle. Il peut, en effet, travailler pour plusieurs entreprises ou plusieurs projets simultanément.

Un lien de subordination hiérarchique seulement en intérim

Il existe une notion de hiérarchie en intérim que l’on ne retrouve pas dans le portage salarial. L’intérimaire se retrouve dans une relation hiérarchique avec l’entreprise de travail temporaire comme le salarié classique. D’un autre côté, le salarié porté exerce en tant que freelance auprès du client final. Il établit des relations directes avec l’entreprise auprès de laquelle il réalise la mission et fait ses reportings en direct. Il est intégré à l’équipe de l’entreprise et peut aussi être force de proposition.

Grâce à l'autonomie dont il dispose, le salarié porté gère seul sa charge de travail. Cette liberté associée à la possibilité de choisir ses horaires et lieux de travail contribue à un meilleur équilibre entre vie professionnelle / vie personnelle. L’intérimaire, généralement présent durant les horaires d’ouverture de l’entreprise peut plus difficilement adapter ses horaires à sa charge de travail.

Le cadre rassurant du statut de salarié porté

Le travailleur en portage salarial, autonome, assimilé à un indépendant, est loin d’idées reçues relatives à la précarité du freelance. En tant que salarié, cadre légal connu, il peut plus facilement prétendre à un emprunt immobilier par exemple. Il dispose aussi des avantages sociaux liés au statut : cotisation chômage, complémentaire santé, congés payés, retraite, formation. La convention du portage salarial est plus avantageuse que celle du travail temporaire en matière d’avantages sociaux. De plus, la convention du portage propose entre autres de donner un statut cadre à certains portés en fonction de leur expérience et de leur statut. Chez Quorélations, nos consultants portés bénéficient systématiquement du statut cadre car nous estimons de notre devoir de bien les protéger.

Du côté de l’intérim, l’image du statut précaire persiste. L’obtention d’un crédit immobilier, par exemple, est plus complexe. Il en va de même pour un contrat de leasing ou une location immobilière. Par ailleurs, la rémunération de l’intérimaire dépend généralement d’une grille de rémunération pré-établie par l’entreprise cliente.

Le portage, idéal pour développer son réseau professionnel

Travailler en intérim permet d’acquérir de l’expérience professionnelle dans son domaine en accédant à des missions grâce aux offres proposées par les agences d’intérim.

Suffisamment autonome pour prospecter et trouver seul ses missions, le salarié porté étoffe non seulement son expérience, mais aussi son réseau professionnel. Il intervient en son nom dans l’entreprise cliente, il établit des relations avec elle et se fait connaître pour ses expertises. Il peut fidéliser ses clients ou faire appel à eux pour trouver ses futures missions. Le freelance en portage salarial peut également intervenir chez plusieurs clients en parallèle. Il peut aussi profiter du statut pour tester un projet dans un cadre sécurisé avant de créer sa propre entreprise.

Le choix de l’entreprise de portage salarial est crucial pour les indépendants désireux de booster leur carrière. Chez Quorélations, nous proposons un accompagnement personnalisé à chaque salarié porté. Cela passe par la relecture de leur offre commerciale et le conseil en développement de carrière. Nos portés intègrent une communauté de consultants issus de différentes professions. Ils profitent enfin de la synergie créée avec la société de conseil Hibyrd pour l’apport de missions.

Prenez contact avec nous pour obtenir davantage d’informations.

Les autres articles en relation

Le recrutement d'un talent en portage salarial
Publié le 2 févr. 2024

Les 3 avantages à recruter un talent via le portage salarial

La difficulté à recruter des talents est une préoccupation grandissante des entreprises.

Lire la suite
Comprendre la réserve financière en portage salarial
Publié le 8 nov. 2023

Qu'est-ce que la réserve financière en portage salarial ?

Pour un indépendant, l’un des avantages les moins connus du portage salarial est la réserve financière. Cette...

Lire la suite
Comprendre le contrat de portage salarial
Publié le 28 sept. 2023

Le contrat de portage salarial : bien le comprendre

En tant que consultant porté, vous bénéficiez de l’indépendance du freelance, tout en étant doté du statut juridique...

Lire la suite
CDI et CDD en portage salarial
Publié le 14 avr. 2023

CDI ou CDD en portage salarial : comment ça fonctionne ?

À l’instar de tout salarié, le consultant en portage salarial a le choix entre deux types de contrats de travail...

Lire la suite
Contrat de professionnalisation en portage salarial
Publié le 27 sept. 2022

Comment fonctionne le contrat de professionnalisation en portage salarial ?

Le contrat de professionnalisation permet à un consultant junior en portage salarial d’acquérir...

Lire la suite

Les derniers articles publiés

Le portage salarial pour les jeunes diplômés
Publié le 23 avr. 2024

Jeunes diplômés : avez-vous pensé au portage salarial ?

Fraîchement diplômé, vous faites vos premiers pas sur le marché du travail ? Vous avez l’esprit entrepreneur...

Lire la suite
Le statut juridique d'un manager de transition
Publié le 12 avr. 2024

Quel statut juridique pour exercer en tant que manager de transition ?

Allié de choix en période de transformation, de gestion de crise ou d’urgence managériale, le...

Lire la suite
Différences entre Intérim et portage salarial
Publié le 3 avr. 2024

Intérim ou portage salarial : les différences majeures

Les entreprises disposent de plusieurs alternatives à l’embauche pour faire appel à des talents cadres. Elles...

Lire la suite
Freelance, comment préserver l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle ?
Publié le 25 mars 2024

Comment préserver l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle en freelance ?

L’envie de se lancer en tant qu’indépendant répond souvent à des aspirations de...

Lire la suite
Les différences entre portage salarial et auto entrepreneur
Publié le 20 mars 2024

Auto-entrepreneur et portage salarial : les différences majeures

Le statut d’auto-entrepreneur ainsi que le portage salarial permettent tous deux d’exercer une activité...

Lire la suite

La version responsive
est en cours de développement.