Contactez-nous
Vous êtes-ici :
  1. Accueil
  2. Guide
  3. A qui s'adresse le portage salarial ?
À qui s'adresse le portage salarial ?
À qui s'adresse le portage salarial ?

À qui s'adresse le portage salarial ?

Initialement créé pour faciliter l’employabilité des cadres seniors, le portage salarial s’étend aujourd’hui à une large diversité de profils, issus de secteurs variés. Nous vous détaillons ici les conditions pour exercer en portage salarial et les profils concernés par ce mode de travail hybride.

Les conditions d’accès au portage salarial : ce que dit la loi

Depuis sa création en 1988, le portage salarial a fait l’objet d’un grand nombre de réformes qui ont notamment permis d’élargir les conditions d’accès à ce type de statut.

Selon la convention collective, toute personne souhaitant accéder au portage salarial doit :

  • être titulaire d’un diplôme Bac +2, a minima

ou

  • avoir au moins trois ans d’expérience professionnelle significative dans le secteur d’activité concerné

En outre, la législation française précise que le professionnel doit posséder « une expertise, une qualification et une autonomie qui lui permettent de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d'exécution de sa prestation et de son prix. »

En effet, rappelons qu’un salarié porté doit être en mesure de développer son activité, de trouver de nouvelles missions, de délivrer des prestations de façon autonome et de gérer la relation client.

Il négocie lui-même les conditions d’exécution des missions et fixe les tarifs de ses prestations avec ses clients. Il est parfois accompagné dans son démarchage commercial par la société de portage salarial.

Pour mieux comprendre la définition, le fonctionnement et les spécificités du portage salarial, nous vous invitons à consulter notre article : « Qu’est-ce que le portage salarial ? ».

Quels sont les profils des salariés portés ?

Grâce à ces conditions d’accessibilité très ouvertes, le portage salarial est aujourd’hui accessible à un large éventail de profils très variés.

Ce statut innovant attire par exemple :

Des cadres expérimentés

→ le portage salarial permet aux cadres seniors de bénéficier d’une plus grande indépendance et de plus de liberté dans leur activité, tout en continuant à profiter de la sécurité du statut de salarié.

Des personnes en reconversion professionnelle

→ le portage salarial peut représenter un tremplin très favorable pour les salariés souhaitant développer leur expertise dans un nouveau secteur.

Des demandeurs d’emploi

→ pour des travailleurs qualifiés en recherche d’emploi, le portage salarial est une alternative très avantageuse. Il est en effet possible de cumuler l’ARE (Allocation d’aide au retour à l’emploi) avec une activité professionnelle réduite rémunérée.

Des jeunes diplômés

→ Pour des jeunes souhaitant, à terme, créer leur entreprise ou exercer en tant qu’indépendant, le portage salarial est un choix rassurant, qui leur permet de développer leurs compétences, d’agrandir leur réseau et de se constituer une base de clients tout en évoluant sous un statut sécurisé.

Des travailleurs indépendants et consultants

→ De nombreux freelances et consultants exerçant en tant qu’indépendants (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, EIRL…) sont attirés par le portage salarial. En effet, ce mode de travail leur offre la sécurité et la stabilité du salariat, tout en leur permettant de conserver indépendance et flexibilité dans leur activité. C’est aussi un moyen de développer son chiffre d’affaires au-delà des plafonds imposés par son statut d’indépendant et de se libérer des contraintes de gestion inhérentes à l’exercice d’une activité indépendante.

Des porteurs de projet

→ Grâce au portage salarial, un entrepreneur peut confirmer la viabilité de son projet avant de créer sa propre entreprise. C’est une alternative plus sécurisante, qui lui permet de confronter son idée à la réalité du terrain sans avoir à créer une structure juridique lourde ou à investir des fonds importants.

Des retraités actifs

→ Beaucoup de retraités qui souhaitent rester actifs et qui ont envie de partager leur expertise et de bénéficier de revenus complémentaires font le choix d’exercer leur activité en portage salarial.

Ainsi, que vous soyez dirigeant d’entreprise, jeune actif, cadre aguerri, junior ou senior, il vous est tout à fait possible d’exercer en portage salarial, à partir du moment où vous êtes en mesure de délivrer des prestations de services de façon autonome.

Les secteurs concernés par le portage salarial

La grande majorité des secteurs sont éligibles au portage salarial, à quelques exceptions près.

En effet, les professions réglementées (médecins, avocats, experts-comptables, commissaires aux comptes, notaires…) ainsi que les activités de services à la personne (garde d’enfant, assistance aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap…) ne peuvent pas être exercées en portage salarial.

Le plus souvent, les consultants en portage salarial réalisent des prestations intellectuelles en conseil, formation ou audit : chef de projet, chargé de marketing, consultant RH, coach, manager, consultant à l’international…

Voici quelques exemples de secteurs très répandus en portage salarial :

  • les ressources humaines
  • le consulting
  • l’informatique et le digital
  • le marketing et la communication
  • la gestion de projet
  • le management de transition
  • les métiers d’audit
  • les métiers de coaching et de formation
  • la finance
  • l’ingénierie
  • l’IT
  • la logistique
  • la supply chain
  • l’immobilier
  • l’industrie
  • la traduction, …

Avantageux à bien des égards, le portage salarial vous permet d'exercer une activité en tant qu’indépendant tout en conservant les avantages du salariat. Pour démarrer en portage salarial, il vous faudra faire appel à une société de portage salarial, telle que Quorélations.

La version responsive
est en cours de développement.